Les humeurs du Bomber. Au revoir au petit blond Suédois!

DIMANCHE, 22 MARS 2020, 00:36 - Bomber
Logo Anderlecht-Online

OPINIONS

Le RSCA a confirmé en soirée l'annonce faite en primeur par le journal néerlandophone Het laatste niews.
Pär Zetterberg a été licencié pour des raisons économiques.



En cette période inédite où le foot est mis en veilleuse, cette décision a surpris la plupart des observateurs et des supporters.
Zet est une icône auprès d'un bon nombre de supporters, non seulement pour ses qualités footballistiques indéniables, mais encore pour son attachement profond au club.
A une époque où seul compte le pognon pour beaucoup de joueurs, Pär incarne pour beaucoup de fans le dernier véritable clubman du Royal Sporting Club Anderlecht.

Même si j'appréciais énormément le plus Belge des Suédois, Zetterberg n'a pas constitué un mythe pour moi, à l'instar d’un Juan Lozano, d'un Paul Van Himst et, bien entendu, de Robby Rensenbrink,
J'avais 9 ans lorsque «l'homme serpent» est arrivé au Sporting, 13 quand Popol a émigré pour le RWDM, 19 lors du transfert de l'Andalou anversois et ... 31 au moment où le lutin de Falkenberg est revenu triomphalement de son prêt au Sporting de Charleroi.
On peut apprécier le sportif et l'homme, mais la magie n'opère plus de la même façon à un certain âge.
Par contre, je comprends aisément que toute une génération ait pu s'identifier à ce magnifique joueur d'un fair-play exemplaire de surcroît.

Cette fois, cela risque bien d'être un adieu et non un au revoir, car je n'imagine pas le Zet se lancer encore dans un projet aventureux avec Anderlecht.
Faut-il pour autant incriminer la direction et se déchaîner contre Marc Coucke ainsi que certains n'hésitent pas à le faire sur les réseaux sociaux ? Je ne le pense pas tant il est clair que le rôle confié à Pär s'était réduit à une peau de chagrin.
Ainsi donc, Pär Zetterberg n'aura survécu que quelques mois à Frank Arnesen au sein du staff anderlechtois. C'est un signe des temps, un signe d'une direction toujours à la recherche de l'oiseau rare et qui ne veut ou ne peut plus se permettre de conserver un salaire pour quelqu'un qui n'a plus de rôle véritable au sein de l'organigramme.

Plusieurs messages me sont déjà parvenus sur le sujet et j'en publierai l'un ou l'autre ce dimanche dans les Humeurs des supporters.

Bye bye, Pär et bon retour au pays des rennes et des élans !



Source: © Source interne



anderlecht-online forum