Les humeurs du Bomber. Ter repetita non placent !

MARDI, 29 SEPTEMBRE 2020, 01:41 - Bomber
Logo Anderlecht-Online

OPINIONS

Pour la troisième fois en sept rencontres, le RSCA s'est fait rejoindre au score dans les ultimes minutes.
Une fois, cela peut arriver ; deux fois, cela devient gênant ; trois fois, c'est inacceptable !



Bis repetita placent! Les Romains considéraient que « les choses répétées deux fois plaisent », Autrement dit, assister deux fois ou même dix au même spectacle est agréable si celui-ci est de bonne qualité.
Ter repetita non placent ! Au vu de l'épilogue du match contre Eupen, je peux vous assurer qu'en ce qui me concerne, les choses répétées trois fois ne me plaisent guère ou, pour l'exprimer en termes plus crus, que cela commence sérieusement à me gonfler.

Les meilleures équipes se laissent parfois aller à un relâchement coupable qui leur fait perdre stupidement des points, mais tomber systématiquement dans le même panneau, ce n'est pas l'apanage des grands clubs, mais bien des phalanges médiocres.
Jugez plutôt : avec 6 points de plus, Anderlecht caracolerait en tête du classement de la ligue de la chope à égalité avec l'autre Sporting, celui de Charleroi.
Bon, d'accord, cela peut arriver une fois ! Dans ce cas de figure, nous serions deuxièmes à 2 points des Carolos et avec 2 points d'avance sur le FC Brugge.
Au lieu de cela, nous comptons désormais 2 unités de moins que les Gazelles alors qu'il faudra jouer dans la Venise du Nord dimanche prochain.
Si la logique est respectée, les Brugeois nous auront distancé de 5 points dans une semaine et alors, bonne chance pour récupérer ce retard.
Oui, oui, je sais, le championnat est encore long, mais je pense qu'il faudra batailler ferme et éviter de reproduire trop souvent des fins de matchs aussi calamiteuses pour espérer atteindre les playoffs qui, rappelons-le, n'accueilleront que 4 élus en fin de saison.

Comment expliquer qu'une équipe qui, à défaut de pouvoir être comparée à celles des golden seventies et eighties, est quand même composée de joueurs de qualité puisse sombrer de la sorte en fin de rencontre ?
Qu'on n'invoque pas l'âge ou le manque d'expérience ! Murillo, Vranjes, Mychaylichenko et Luckassen ne sont pas des gamins inexpérimentés sortis tout droit de la classe biberon.
Luckassen ! Parlons-en ! Ah Luckassen ! Rien qu'à évoquer son nom, je suis tout émoustillé, je salive et je sens frétiller ma fibre d'amateur de dribbles, de technique en mouvement, de gestes élégants.
Les images des exploits de Robby, Juan, Alin, Ahmed et Pär s'impriment sur mes pupilles dilatées.
Pourtant, je t'aime bien Derrick. Certes, tu n'es pas vraiment un esthète, mais je te trouvais solide et déterminé à ton poste de défenseur central.
Mais bon sang, qu'est-ce qui t'a pris de vouloir faire une tête là où tu pouvais simplement dégager du pied ? Quelle mouche t'a piqué pour que tu veuilles te prendre pour Messi, Neymar ou Ronaldo ?Ce n'est pas le fait d'avoir fait une erreur que je te reproche, Kompany lui-même a parfois fait des boulettes, mais de t'être crû sur la piste du cirque Bouglione plutôt que sur la pelouse du RSCA.

Bon, j'arrête, je ne voudrais pas que l'on m'accuse de tirer sur le pianiste et sincèrement, je ne veux pas accabler le pauvre Derrick qui doit certainement s'en vouloir, même si j'ai failli m'étrangler en voyant comment ce but est tombé.
Si sa faute fut grossière, il n'est pas le seul responsable de ce nouveau naufrage.
Pour remporter une compétition ou, à tout le moins, y faire bonne figure, il convient de pouvoir gagner même lorsque l'équipe est dans un jour sans. A fortiori lorsque l'on a pris l'avantage sur l'adversaire et cela, le Sporting nouveau n'est toujours pas à même de le réaliser.
Dès que l'on arrive dans les dix dernières minutes de jeu, c'est panique sur le pont et aucun moussaillon n'est capable de maintenir le vaisseau à flot.
De plus, il manque clairement un défenseur de haut niveau, capable de stabiliser et de diriger la ligne arrière tout en possédant les qualités techniques nécessaires pour construire le jeu. Un Vincent Kompany, quoi !!!

Pardon ? Je râle beaucoup et je suis très critique ? Oui et je l'assume pleinement.
Je prends plaisir à voir les dribbles de Doku, la sérénité de Sambi, les débordements de Murillo, la combativité de Nmecha, la virilité de Vranjes ou le retour en grâce de Trebel, mais je fulmine en pensant à tous ces points stupidement perdus et à l'idée que cela risque encore de se reproduire quelques fois.

Bon, il est 1h30 du matin et je bosse demain matin !
Je croise déjà les doigts pour dimanche prochain. Là, ce sera le premier test sérieux et j'espère que la bateau ne prendra pas l'eau de toute part.
Allez, on y croit, come on you Mauves !

 



Source: © Source interne



anderlecht-online forum