Lettre de Kargamel à Saint-Nicolas

MERCREDI, 1 DÉCEMBRE 2021, 12:28 - kargamel
Anderlecht-Online No Image Found

OPINIONS Nous sommes le 1er Décembre et le grand Jour approche pour tous les enfants sages.
Comme eux, les supporters, qui sont restés de grands bambins, sont pleins d'espoirs.
Que demanderaient-ils au grand Saint ?

 

Ô Grand Saint,
 
Notre bonne vieille Terre entame aujourd'hui le tout dernier quartier de son tour de manège autour du Soleil.

Au contraire des enfants généralement déçus en pareilles circonstances et plus encore quand ils n'ont pas décroché la floche, elle redémarrera vraisemblablement encore et encore tous les 1er Janvier que le Grand Patron fera.

Ainsi, en apparence, tout semble-t-il n'être au fond, qu'un éternel recommencement.

Pourtant, à l'instar de notre planète, ton collègue Saint-Guidon et les fidèles de sa paroisse, montrent quelques signes patents de fatigue, pour ne pas dire de ras-le-bol.

J'imagine sans difficulté combien tu dois être très occupé en cette période d'intense activité.
Pourtant, c'est avec la ferveur d'un supporter, presque un enfant, que je t'implore de venir en aide à Saint-Guidon.

C'est que le malheureux ne sait plus à quel Saint se vouer, tant son Sporting lui donne du fil à retordre.
Il ne ménage pourtant pas sa peine, n'hésitant pas à mander son serviteur le plus célèbre au chevet de l'institution tant aimée.  
Mais hélas, Saint-Vincent a beau être le premier à arriver à pied d'œuvre et le dernier à regagner ses pénates, rien n'y fait. Il éprouve toutes les peines du monde à rendre au Sporting de son cœur, un peu du lustre qui était le sien.

Rassure-toi, il n'est point question d'attendre de toi que tu réalises monts, merveilles et miracles.
L'époque faste où les grands prêtres mauves prêchaient la bonne parole, urbi et orbi aux 4 coins de l'Europe, est bien révolue, j'en suis bien conscient.

Toutefois, si tu pouvais, au-moins replacer la statue de Saint-Guidon sur le piédestal de notre petit royaume, nous t'en serions déjà très reconnaissants.

Pour tout te dire, après de longs mois de disette, la grande majorité des pélerins vêtus de pourpre, n'entrevoient toujours pas ou si peu, l'avenir avec optimisme.
Certes, la chaussette béante du RSCA a bien été reprisée par les grands argentiers et ceux-ci,  ont eu le bon goût d'y déposer les pièces nécessaires, pour cette fois, pas en chocolat.

Certes, la victoire conquise à Charleroi et la qualification à Seraing ont pu rendre le sourire à quelques dévots.
Sans doute, ceux-ci sont-ils si affamés, qu'ils peuvent prendre pour un banquet, les quelques miettes qu'auraient laissé échapper quelque adversaire plus maladroit que généreux.

Pourtant, la plupart d'entre eux n'est, je dois bien te le dire, ni dupe, ni repue, tant ces succès ont été acquis dans la douleur et sans le moindre éclat.
Ceux-là hésiteraient même à dire qu'ils sont mérités tant il ne fut jamais question ni de maîtrise, ni d'intensité encore moins de spectacle.

Tu me diras sans doute que ceux-là ne sont que des enfants gâtés et qu'ils devraient se réjouir que la bonne fortune leur ait enfin souri.
Les résultats ne constituent-ils pas au fond tout ce qui compte ?

Puisque tu es, et de loin, le plus sage d'entre nous, tu aurais sans doute raison.
Mais voilà, on ne se refait pas : « We Are Anderlecht » !

Pour tous ceux qui ont, comme moi, pris toute la mesure de cette ambitieuse et presque prétentieuse formule, elle implique que gagner est nécessaire mais pas suffisant.

Pourquoi ? Parce que  « We Are Anderlecht » !

Ainsi, même si nous apprécions comme il se doit, les friandises que tu as bien voulu nous déposer à la suite du diptyque en terres d'acier et de charbon, je dois bien t'avouer que nous les aurions préférées plus sucrées et davantage colorées.
Si tu pouvais passer un petit mot dans ce sens à ton grand confiseur, nous t'en serions vraiment très reconnaissants.

Étonnamment, je ne t'assommerai pas avec une liste interminable de nouveaux jouets que je voudrais te voir me livrer.

Je ne te demanderai donc pas de nous apporter un axe défensif central fiable, un entrejeu créatif, des attaquants prolifiques ou encore un entraîneur à succès.

Non, point de tout ça.

Ce n'est pas que  je sois subitement devenu raisonnable, je te rassure, mais je suis convaincu que les jouets actuellement à notre disposition, pourraient nous amuser bien plus qu'ils ne le font aujourd'hui.

Et puis, nous en avons déjà tellement.

Peut-être a-t-on tout simplement égaré le mode d'emploi…

Aussi, si tu pouvais mettre la main sur une copie de ce dernier et la transmettre à Saint-Guidon, nous serions très nombreux à chanter tes louanges.

Débordé comme il doit l'être avec toutes les plaintes qu'il reçoit ces derniers temps, je suis certain qu'il la remettrait sans délai à son illustre assistant, j'ai nommé Saint-Vincent.

Reste encore à espérer que ce dernier consente à le lire et ça, ce n'est pas gagné...
Si tu pouvais aussi intercéder en ce sens...sans quoi, il ne nous resterait plus alors qu'à nous tourner vers Sainte-Rita…

Enfin, avant de te quitter, pourrais-je te demander un dernier petit service pour cette année ?

Te serait-il possible de recommander l'âme de notre Grand Jojo auprès du Grand Patron ?
Lange Jojo a en effet tiré sa dernière révérence cette nuit et il a quitté la scène terrestre pour de bon.

Désormais notre magnifique « Anderlecht, Anderlecht, Anderlecht, Champion » ne résonnera plus jamais de la même façon dans le Lotto Park mais il accompagnera au paradis, les exploits de Victor le Footballiste, sous les regards amusés de Raymond la science ; de Robbie l'homme serpent et de tant d'autres qui ont fait la grande Histoire de notre prestigieuse institution.

De notre côté, on fera le maximum avec l'équipe pour remettre le Tube à la mode, un de ces 4. Si pas aujourd'hui, ce sera pour demain.
De toute façon, puisqu'on nous l'a promis, il n'y a aucune raison d'en douter.

Le plus vite serait quand même le mieux.
On y travaille.

Bon voyage Jules Jean et merci pour tout.
 
Kargamel

 
P.S   Zulte Waregem sera en visite au Park le 5 décembre. Sans vouloir te mettre la pression, peux-tu passer avec un petit jour d'avance, histoire de faciliter la tâche de Saint-Guidon ?
Promis, je te mets 2 pintes plutôt qu'une, près de la cheminée. 😉
Bon courage et merci.
 


Cet article vous a plu ? Merci de liker !
N'hésitez pas à commenter.
[email protected]
 
 
 
 
 
 
 
 

Source: © Source interne



anderlecht-online forum