Mons-Anderlecht 1-2

VENDREDI, 25 FÉVRIER 2005, 22:53 - Sylec
Logo Anderlecht-Online

Le Sporting a enfin gagné avec Francky Vercauteren, 1-2 à Mons. Les Mauves ont, cependant, eu chaud lorsque Londo a donné l'avance aux Dragons à la demi-heure.



La troisième fois était donc la bonne pour Mons - Anderlecht au Stade Tondreau. Après les remises du 17 décembre pour cause de pluie et du 25 janvier pour cause de gel, l'arbitre Bourdouxhe a décidé que le terrain était bon pour le service.


Au début du match, sous l'impulsion de Goussé, Mons se ruait vers Van Steenberghe. Goussé même manquait le 1-0 d'un poil, mais sur une stupide perte de balle de Vanden Borre, Ingrao lançait Londo, qui laissait Van Steenberghe sans aucune chance. Offensivement, Anderlecht avait à peine menacé Willockx. Aruna et Wilhelmsson se dribblaient jusque très près du gardien montois, mais la dernière passe était imprécise. C'était un centre raté de Deschacht - sur le dessous de la barre transversale - qui donnait la plus grosse frayeur à Willockx. Jestrovic, quant à lui, n'était pas dans le match.


Mais c'est dans de telles circonstances que le Serbe est le plus dangereux. Après une faute de Mirri sur Aruna dans le grand rectangle, c'est à nouveau lui qui a pris sa responsabilité pour tromper Willockx. (1-1) Et quelques minutes plus tard, son premier coup de tête - sur un centre de Kompany - faisait mouche aussi (1-2), même si la défense montoise se montrait fort passive.


En deuxième mi-temps, comme prévu, vu l'état physique insuffisant de Mons B, Anderlecht dominait les événements. Mais le 1-3 libérateur ne tombait pas. Deschacht ratait l'inmanquable, Aruna frappait sur la barre, Jestrovic marquait sur hors-jeu. Et puisque la défense anderlechtoise n'était pas convaincante non plus, Mons se créait encore une occasion monstre: Ingrao d'abord et Datti ensuite, face à face avec Van Steenberghe, se heurtaient à ce dernier.


Dès l'heure de jeu, le terrain était devenu une piste de glace et ne permettait plus aux deux équipes de produire un football raisonnable. Par peur d'encaisser un but tardif, Vercauteren procédait à trois remplacements étonnants: Zetterberg, Wilhelmsson et Aruna par Baseggio, Iachtchouk et De Man, des joueurs à vocation plus défensive. Et pourtant, en dernière minute, Tihinen devait sauver un ballon de Babatunde sur le ligne. Anderlecht avait ce qu'il voulait: les trois points et la deuxième place, avec un point d'avance sur Genk.


MONS: Willockx, Nibombe, Mirri, Suray, Billy, Cordaro (83e Cortes), Béhi, Goussé, Ingrao, Datti, Londo (67e Babatunde).


ANDERLECHT: Van Steenberghe, Traore, Kompany, Tihinen, Deschacht, Vanden Borre, Vanderhaeghe, Zetterberg (65e Baseggio), Aruna (78e De Man), Jestrovic, Wilhelmsson (65e Iachtchouk).


ARBITRE: M. Bourdouxhe.


LES BUTS: 26e Londo (1-0), 36 e Jestrovic sur pen. (1-1), 42 e Jestrovic.


AVERTISSEMENTS: Béhi, Iachtchouk.




anderlecht-online forum