L’École des Fans - La prestation des Mauves sous la loupe de Kargamel.

LUNDI, 8 AOÛT 2022, 10:43 - kargamel
Anderlecht-Online No Image Found

OPINIONS Kargamel vous propose ses cotations sans complaisance pour le match RSCA – RFC Seraing du 07 Août 2022.
N'hésitez pas à les commenter et à nous transmettre les vôtres en cliquant sur « Juge l'équipe » dans la rubrique « Equipe » !
 

Van Crombrugge 6
Impuissant sur la banane subtilement glissée par Sissoko dans son cabat. Hendrik, plus à la plage qu'au four ou au moulin pestait à juste titre de n'avoir pas pu rentrer chez lui avec une clean-sheet supplémentaire contre un adversaire aux velléités fantomatiques.

Debast 6
Difficile de juger un défenseur face à une si faible opposition. Zeno a fait le job soignant sa relance et son positionnement.  A 2 doigts de pieds d'alourdir le score, ce qui aurait été le cas s'il avait utilisé son droit plutôt que son gauche.

Hoedt 4,5
Quand il y a si peu à faire, il faut le faire bien. Mission non accomplie pour Wesley qui a offert un assist parfait à Sissoko suite à une intervention désastreuse. Le plus étonnant, c'est qu'il réussit encore à enguirlander son entourage. On attend davantage de sérénité de la part d'un tôlier.

Delcroix 6
Match trop facile pour Hannes qui en pareil cas sombre parfois dans l'excès de confiance voire la nonchalance. Ce fut le cas à l'une ou l'autre reprise en seconde période, fort heureusement sans grand dommage.
 
Sadiki 7,5
Match plein de Noah. Présent physiquement et entreprenant à souhait, il a arpenté son flanc droit avec maîtrise et culot. Juste dans ses choix et son passing, il s'est même permis de délivrer un assist. Le gamin n'en finit plus de marquer des points.

Kana 5,5
Rencontre au rythme idéal pour Marco. Rarement en difficulté quand il est au ballon, il l'est pratiquement toujours lorsqu'il doit se retourner pour chasser un adversaire. Son manque flagrant d'explosivité ne pourra pas toujours être compensé par son placement intelligent.

Refaelov 7,5
Repositionné dans l'entrejeu, son domaine d'excellence, face à une équipe rapide comme une locomotive à vapeur, Lior s'est amusé comme un gamin alternant jeu long, jeu court et petits dribles avec succès.
2 Assists delivered by Lior, à la grande satisfaction de DHL, le sponsor annonceur invité par l'Israélien sur le marquoir du Lotto Park.
Ce n'est pas d'aujourd'hui qu'on sait qu'il a la classe. Omniprésent hier, il a régalé.

Verschaeren 6,5
Sans avoir été déterminant dans les actions concrètes du Sporting, Yari a livré un tout bon match. Disponible, hargneux à la récupération et précieux dans la conservation du ballon, il s'est avéré bien utile à son équipe dans un registre où on ne l'attend pas forcément. C'est le signe qu'il grandit.

Amuzu 7
2 buts en 2 occasions en moins de 17 minutes. Le manque d'efficacité dont il est régulièrement affublé aurait-il chauffé les oreilles de Ciske ?
A dire vrai, il aurait même pu (dû)  en planter au moins un de plus mais que voulez-vous,  chassez le naturel,…vous connaissez la suite.
Quoi qu'il en soit, les 2 roses accrochées à la boutonnière de Peter Verbeke permettront sans doute à ce dernier de jouer en meilleure posture la partie de poker qui l'attend au casino de Nice .
Ciske a vraisemblablement couru son dernier tour d'honneur au Lotto Park. On devrait être rapidement fixés et si jamais ça devait coincer, on ne serait de toute façon pas fâchés.

Esposito, 4,5
Peu en réussite dans ses entreprises, l'interiste peine à restituer sur la pelouse les promesses de son joli CV. Souvent imprécis et en manque de vivacité, il s'est aussi montré agacé à l'une ou l'autre occasion. Sebastiano a intérêt à considérablement élever son niveau s'il veut briguer une place de titulaire.

Silva 7,5
Vitesse, grinta, technique en mouvement et efficacité. Déjà 3 buts en moins de 4 matches. Sans doute l'attaquant le plus complet vu dans l'antre de Saint-Guidon depuis belle lurette. Et dire qu'il n'est pas encore à 100%...il nous promet bien du plaisir !
Il faut d'urgence lui trouver son meilleur binôme…

Arnstad 6,5
Comme à Paide, il a eu un peu de mal à rentrer dans sa rencontre avant de poser progressivement sa griffe. Auteur d'un joli tir au but, il est à créditer d'une bonne montée au jeu.

Raman 6,5
Il est monté comme souvent avec beaucoup d'envie allant même jusqu'à s'écraser en mode kamikaze contre un poteau sérésien. S'il est parfaitement intervenu dans la combinaison qui aurait dû permettre à Debast d'ouvrir son compteur, la perte de son duel lorsqu'il fut lancé en profondeur laisse à penser que Benito est décidément trop court pour revendiquer une place de titulaire.

Stroeyckens 6,5
Le garçon a du talent à revendre. Il a réussi en quelques minutes à montrer qu'il en méritait davantage. Sa frappe lourde aurait mérité meilleur sort.

Olsson 5
Ses montées au jeu se suivent et se ressemblent. Le joueur semble tétanisé à l'idée de prendre ses responsabilités. Il ne se sent pas bien au parc, c'est une évidence.
 
Homme du match :  Francis Amuzu.

En toute objectivité, Refaelov aurait sans doute mérité davantage la mise à l'honneur cette semaine. Mais mon petit doigt me dit, qu'on ne reverra plus Ciske au parc de sitôt.
Alors puisqu'il a mis 2 pions, j'ai opté pour notre ô combien sympathique flèche noire.
Il est temps pour lui de vivre de nouvelles aventures et auxquelles il aspire. Il le mérite.
Ciske is a sporting boy. Forever.

Arbitrage de Lawrence Vissers :  Même dans un match facile et clair comme de l'eau de roche, le referee a réussi à se faire remarquer par des décisions que lui seul pouvait comprendre, généralement en défaveur des porteurs de vareuses mauves.
Dans son beau maillot jaune, il avait par moment tout d'une vraie tête de vainqueur…
 
Mazzù 6,5

Sa composition initiale présentait quelques surprises.
Felice avait promis de donner une chance réelle à tout le monde en juillet et en août.
Le Calabrais tient parole.

Ceux qui criaient haut et fort que Mazzu ne jurerait que par l'expérience au détriment de la jeunesse en sont déjà pour leurs frais.
Hier, pas moins de 6 neerpédiens étaient au coup d'envoi : Sadiki, Yari, Amuzu, Delcroix, Kana, Debast.

Trebel malade, Ashimeru de même que Murillo et Ishaq pour suspension, ont ainsi été laissés au repos.
Bien vu du coach sous l'angle de la gestion du groupe et de l'énergie dans une période où une cadence de 2 matches par semaine est imposée.

Il est évidemment difficile de tirer des enseignements de la rencontre d'hier tant l'opposition offerte par des Métallos bien malléables était peu consistante.
Un bon quart d'heure aura suffi pour plier le match.

Quoi qu'il en soit, iI n'y a qu'une chose à faire à l'occasion de matches réputés faciles, c'est de les gagner.

Après l'accident du Cercle, il était important de ne pas se brûler au haut fourneau. Dont acte.

Le programme est en cours et va aller crescendo :

Paide Away : Checked
Seraing : Checked
Paide Home : To be Checked
Saint-Trond : Dangerous Test
Young Boys Bern : The Big Deal
Union : The Wanted Revenge

En attendant, espérons que les perturbations liées au mercato n'induisent pas trop d'interférences néfastes sur nos résultats.

La montre suisse va bientôt sonner l'heure de vérité et il s'agira de répondre présent.

D'ici là, restons plus que jamais soudés car cela va sans doute encore tanguer.

A jeudi pour le dernier volet du triptyque en mode Easy.
 
COYM
 
Kargamel


 

Source: © Source interne



anderlecht-online forum