L’École des Fans - La prestation des Mauves sous la loupe de Kargamel.

VENDREDI, 12 AOÛT 2022, 11:17 - kargamel
Anderlecht-Online No Image Found

OPINIONS Kargamel vous propose ses cotations sans complaisance pour le match RSCA – Paide Linnameeskond du 11 Août 2022.
N'hésitez pas à les commenter et à nous transmettre les vôtres en cliquant sur « Juge l'équipe » dans la rubrique « Equipe » !
 

Van Crombrugge 5,5
Archi battu mais fort heureusement suppléé à même la ligne par Trebel en première période, il n'eût à s'employer qu'à une seule reprise au cours de la seconde. Plutôt imprécis à la relance et au dégagement.
 
Sardella 6
Titularisé pour la première fois depuis belle lurette, Kylian a retrouvé avec bonheur son poste de prédilection. Match correct du gamin, ,il est vrai, face à une opposition qui l'a peu sollicité. On a toutefois apprécié sa vitesse.

Hoedt 6,5
Quelques interventions musclées et un heading trop peu appuyé auront suffi à déclencher les habituelles vagues d'aboiements en guise d'approbation du Lotto Park. Le chien aboie mais la caravane estonienne ne passe pas.

Delcroix 6
Match relativement facile pour Hannes dans lequel son bon placement a souvent suffi. Si l'éliminer balle au pied n'est pas une sinécure, il accuse parfois un manque d'autorité dans les airs qui pourrait à terme s'avérer préjudiciable.

Trebel 7
Le seul Anderlechtois à avoir joué son match dès le coup d'envoi et jusqu'à sa sortie. Il n'a cessé de tenter de mettre de l'ordre dans la partition cacophonique jouée par ses partenaires pendant près d'une heure. Auteur de quelques récupérations bien décidées, de nombreuses ouvertures et d'un bon tir au but. Ashimeru, Kana et Olsson sont pour l'heure très loin de son compte. Le sporting peut-il raisonnablement se lancer dans une saison qu'on espère lourde sans backup au niveau ? Poser la question invite Peter Verbeke à y répondre.

Olsson 3,5
Le Suédois n'en finit plus de dégringoler. Étant donné son CV, il n'est pas permis de douter sérieusement de ses qualités. La faiblesse de ses prestations ne peut donc s'expliquer que par un trouillomètre au zéro absolu. A 27 ans et alors qu'il a été acheté pour la modique somme de 4M pour faire figure de cadre, c'est une déception. Le garçon est dans une spirale négative dont on a peine à croire qu'il sortirait autrement que par un transfert. Notons toutefois que la rentrée de Silva-Refa-Stroeyckens lui ont fait le plus grand bien. On pourrait y voir une éclaircie mais est-il venu pour porter l'équipe ou se faire porter par elle ?

Ashimeru 4
Le Ghanéen doit avoir des problèmes d'horloge interne ou un goût prononcé pour les montagnes russes tant son irrégularité est manifeste. Alors qu'il avait fini par convaincre son monde en étant excellent l'année dernière au point d'être devenu l'inspirateur jusqu'à sa blessure, il balbutie de nouveau son football cette saison. A certains moments, il amorce de beaux mouvements mais ceux-ci s'écrasent le plus souvent avant même de décoller. Vivement qu'il remonte la pente, ça urge.

Murillo 7
Pendant près d'une heure, on a vu le Panaméen qu'on déteste, peu impliqué et nonchalant. Pendant la dernière demi-heure, on a revu celui qu'on adore : Offensif à souhait, entreprenant et percutant. 2 buts emprunts d'opportunisme et de sang-froid ainsi qu'une reprise de volée qui lui aurait valu le buzzz à peu de choses près. Son bonheur rayonnant comme un soleil inca faisait plaisir à voir. Mister Hyde peut partir, le Dr Jekyll doit rester.

Amuzu 5
Ciske n'a pas réussi grand-chose ce jeudi. Sans être franchement mauvais, il n'a pas non plus été déterminant éprouvant toutes les difficultés du monde à se débarrasser de ses gardes du corps. Son transfert lui trotte probablement dans la tête. Ce serait bien pour toutes les parties que la situation soit clarifiée dans les meilleurs délais avant d'éviter que le drapeau mauve ne tombe en berne.

Esposito 4
Ma dernière cotation de Sebastiano (4,5) avait été jugée trop sévère par de mutilples followers de cette rubrique. Au risque de m'attirer des inimitiés, je persiste et signe pour la rencontre d'hier. Bis repetita non placent en quelque sorte.
La débauche d'énergie de l'interiste est toujours bien présente mais le rendement que l'équipe en tire est loin d'être en rapport.
Galvauder tragiquement une occase 3 étoiles n'est pas le meilleur moyen de prendre confiance.
Ses statistiques concrètes restent hélas désespérément vierges. Le contraste avec ses concurrents directs est, dans les chiffres et dans la manière, impitoyable.

Refaelov 7,5
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Montée en mode patron de Lior.
Un énième assist à son actif. Sa connexion avec Silva semble bien plus naturelle que celle voulue entre notre Portugais et notre Italien de pointe. Ses qualités sont indispensables à un Sporting qui se cherche encore. Sa entrée au jeu s'est apparentée à une injection en intraveineuse administrée au Sporitng en souffrance.

Silva 8
Son entrée a engendré 4 conséquences immédiates : Le viol de la défense adverse, l'excitation du marquoir, la jouissance du Lotto Park et le plaisir retrouvé de ses partenaires.
Encore ! Encore ! Encore !
Restons calmes, il ne s'agit que de football. ;-)
Pas étonnant dans ces conditions que certains évoquent déjà une Silva dépendance.
Un but, un assist et un vent de folie sur la pelouse.

Raman 3,5
Le grand perdant du soir. Titularisé face à un adversaire réputé modeste, il avait toutes les clefs en main pour marquer des points mais il n'a rien réussi en raison d'un déchet technique interpelant à ce niveau même si, comme toujours, il n'a pas ménagé ses efforts.
Il apparaît de plus en plus comme le maillon le plus faible de la ligne d'attaque.
Désireux d'être titulaire, la porte de sortie semble de plus en plus la voie la plus probable pour Benito.

Stroeyckens 6,5
Ses appels tranchants ont créé les espaces nécessaires à l'expression de ses partenaires.Très utile en point d'appui sur les combinaisons courtes.

Arnstad 6
Monté dans le temps fort des mauves, il a de suite fait preuve d'engagement et d'intensité mais il a parfois quelque peu forcé en possession.
N'a pas hésité à frapper au but quand il en avait la possibilité. Le garçon en veut.

Ishaq 5,5
Mission défensive bien accomplie mais une perte de balle sur la seule action offensive qu'il a entreprise. Sa tendance à rentrer systématiquement dans le jeu se confirme.
A revoir.

Hommes du match :  Silva/Refaelov
 
Mazzù 6
Sa composition initiale présentait une fois encore quelques surprises.

Felice avait cette fois offert une chance à Sardella, Olsson, Ashimeru et Raman laissant souffler Debast, Verschaeren, Sadiki, Refaelov et Silva en prévision des rendez-vous autrement plus complqués qui s'annoncent.

Si Sardella a fait le job, pour les 3 autres, les choses se compliquent. Ils ont déçus ou confirmés,c'est selon.

Le 11 idéal commence ainsi à se préciser, tout au plus, reste-t-il une inconnue en front de bandière pour savoir quel attaquant épaulera Silva.

Esposito, au vu de ses lettres de noblesse plus que de ses performances, a les faveurs des pronostics mais avouons que c'est pour l'heure loin d'être convaincant.

Quoiqu'il en soit, la première mi-temps fut calamiteuse et Plaide n'aurait pas usurpé de mener à la pause.

Les changements opérés à la 60me ont radicalement et définitivement changé la physionomie de la rencontre. Encore heureux…

30 minutes de bon football reste trop maigre après les 45 minutes seulement offertes contre Seraing.

Le Sporting est donc encore à la recherche d'une prestation pleine et aboutie à la veille de la quinzaine cruciale.

Inquiétant quand même et ce d'autant plus le mercato ajoute encore davantage à l'incertitude ambiante.

La défaite aux pays des Canaris est en tout cas interdite et l'idéal serait même que le Sporting s'y comporte en chat et croque l'oiseau.

Ce sera tout sauf simple mais il est en tout cas hors de question de se faire bousculer comme ce fut le cas au Cercle.

Si un homme averti en veut 2, il devrait y avoir 22 maillots mauves sur le terrain face aux Trudonnaires.
Dans ces conditions et seulement celles-là, on devrait pouvoir en venir à bout…

La bonne nouvelle est sans conteste la requalification de Murillo pour arpenter notre flanc droit. Celui qu'on a vu hier n'a pas dit son dernier mot.

Ciske est aussi encore à la maison.
Avec le départ imminent de Gomez, il est permis de supposer qu'il a été demandé à Amuzu de postposer quelque peu ses envies de départ, histoire d'affronter les Suisses avec une équipe bien balancée.

Si c'est le plan, c'est un bon plan et comme le disait Hannibal, j'adore qu'il se déroule sans accroc.

 
COYM

Kargamel

Source: © Source interne



anderlecht-online forum