L’École des Fans - La prestation des Mauves sous la loupe de Kargamel.

DIMANCHE, 14 AOÛT 2022, 17:20 - kargamel
Anderlecht-Online No Image Found

OPINIONS Kargamel vous propose ses cotations sans complaisance pour le match STVV  - RSCA du 14 Août 2022.
N'hésitez pas à les commenter et à nous transmettre les vôtres en cliquant sur « Juge l'équipe » dans la rubrique « Equipe » !
 

Van Crombrugge 7,5
Il y a les clean-sheets du Club-Med et celle que l'on obtient au mérite. La copie rendue par le dernier rempart de la citadelle mauve est indéniablement de la seconde espèce. Son excellent keeping a permis de ne pas altérer la prise de confiance croissante de ses partenaires.

Debast 6,5
Solide dans les duels, le Neerpede Boy a bien résisté aux assauts trudonnaires. Une seule hésitation dans le jeu aérien en seconde période. Il emmagasine sagement ce qui lui manque le plus : l'expérience.

Hoedt 7
Ses jambes semblent parfois interminables quand elles s'allongent pour effectuer un tacle énergique. Intraitable au duel, il faut être drôlement motivé pour oser aller au contact avec le colosse hollandais. Dire qu'il a du répondant physique est un euphémisme minimaliste.

Delcroix 7
Plus rigoureux qu'à l'occasion de ces dernières sorties. On a retrouvé un Hannes proche de son meilleur niveau avec l'une ou l'autre sortie de balle tout en élégance.

Trebel 7
On craignait que ses genoux fragiles ne se brouillent avec la nappe en synthétique de Saint-Trond. Il y eût finalement plus de peur que de mal, Adri prenant la pleine gestion de l'axe à son compte. Comme si cela ne suffisait pas, le rouquin s'est permis de déposer un assist parfaitement dosé sur la tête de Silva pour le 0-2 et une jolie frappe qui a échoué à quelques cm de la cage aux oiseaux. Incontournable.

Verschaeren 8
Mazzu a frotté la lampe d'Aladin et le génie de Yari s'est libéré. Inarrêtable licitement quand il est au ballon, le feu follet a donné le tournis à tous ceux qui convoitaient de lui chiper la sphère de cuir. Virevoltant, distribuant le jeu en véritable n°10 à l'instar de Degrijse en son temps, son travail défensif n'était pas sans rappeler aussi celui de Mister Z.
Il n'y a pas de doute, le Neerpede Boy est un héritier de la tradition mauve.  

Refaelov 7,5
Si le roi Lear est mort, le cœur brisé, le Roi Lior, n'en déplaise à Shakespeare, va très bien. Merci pour lui.
Quand la cour s'active en tous sens autour de lui, Refa règne dans son palais, il régale et se régale.
Déclencheur inlassable de combinaisons à tête perforante, il s'est encore trouvé à la bonne place pour mettre un pion.

Murillo 6,5
Après ces 2 galettes estoniennes de jeudi, il a failli jouer les récidivistes en fin de match. A l'exception d'un dégagement tout en chandelle désastreux, il est à créditer d'une rencontre sérieuse. Sa mise sur orbite de Stroeykens en début de partie était digne de la NASA. Le système Mazzu est taillé sur mesure pour Amir. S'il reste, on va seulement s'en apercevoir et se réjouir.

Amuzu 6
Pas le meilleur Ciske qu'on n'ait vu mais il continue d'alimenter ses stats.
Sa combinaison éclair avec Stroeykens pour défoncer l'aile droite trudonnaire a fourni la clef pour ouvrir la cage aux oiseaux. Davantage dans la gestion par la suite.

Stroeykens 7,5
Super Mario n'a pas manqué sa première titularisation. Précis dans les combinaisons courtes et subtiles dans ses déplacements, il a assorti sa jolie prestation d'une talonnade divine et à la base de l'ouverture du score. Il aurait lui-même scoré si le gardien trudonnaire n'avait pas sorti un arrêt de classe.

Silva 9
1 poteau, un but, un assist. 5 pions en moins de 6 rencontres. Tout serait dit s'il ne fallait pas mentionner encore sa joie de jouer et de se défoncer sur une pelouse. Qu'on se le dise, un artiste portugais fera pendant un an une expo exceptionnelle au Lotto Park. Ne la manquez sous aucun prétexte !

Raman 7,5 En mode super sub létal. Il rentre se bat comme un lion et enfonce le clou d'une finition irréprochable. C'est comme ça qu'on l'aime. S'il peut se contenter de ce rôle, il peut être important et utile pour le RSCA.

Arnstad NC

Sadiki NC

Esposito NC
 
Hommes du match :  Silva
 

Mazzù 8

Sa composition initiale était le Onze idéal proposé par votre serviteur.
Felice avait ainsi préféré Stroeykens à Esposito, les autres postes ne suscitant aucune surprise.

Le Sporting a livré en ce dimanche sous un soleil de plomb, une prestation pleine et mature assortie de surcroît de buts de très belle facture.
Les canaris ont certes bénéficié parfois de quelques possibilités et il conviendra d'en réduire encore le nombre à l'avenir mais, ne faisons pas la fine bouche, le Sporting de cet après-midi avait une classe de plus que son adversaire.

Il a gagné sans bavure et avec la manière.

Si Silva apparaît déjà comme un extraterrestre en visite de la Jupiler League, c'est la prestation collective de l'équipe qui doit être mise en évidence.
Aujourd'hui, bien que la rigueur était palpable, le plaisir de jouer ensemble était lisible sur les visages et les joueurs osaient.

Il n'y a sans doute pas de meilleure recette pour réussir.

On a même vu Van Crom arborer un grand sourire…c'est dire !

Quelque chose se passe…

Le système de Mazzu se met petit à petit en place et le groupe semble bien y adhérer.

La gestion des changements, aussi bien sous l'angle du timing que des joueurs impliqués, a été effectuée en bon père de famille.

Une équipe type semble se dessiner mais ceux qui entrent donnent ce qu'ils ont sans rechigner car ils savent que rien n'est figé.

Nous sommes vraisemblablement prêts pour le grand défi qui s'annonce.

Le Sporting aurait-il la précision d'une montre suisse ?

Premère réponse à la question, ce jeudi 18 août à 19h00.


COYM
 
Kargamel

 
 

Source: © Source interne



anderlecht-online forum