Titre et Mathématiques

MARDI, 14 MAI 2024, 21:35 - kargamel
Anderlecht-Online No Image Found

OPINIONS En se quittant dos à dos, le FC Bruges et l'Union ont exaucé les vœux pieux de Bryan Riemer et des supporters mauves plus fébriles que jamais...
 

Contrairement à ce qui se lit ou s'entend çà et là, Anderlecht ne doit pas battre Bruges pour être champion, pas plus que réaliser un 6/6.
 
C'est d'ailleurs tout l'intérêt du résultat final du récent choc entre Unionistes et Blauw en Zwart.
 
Pour être aussi clair que Pythagore, la formule la plus carrée pour résoudre l'équation triangulaire du Champion est de déclarer, sans autre hypothèse, que si le RSCA fait un 4/6 lors de ses 2 dernières rencontres, il sera mathématiquement assuré de coiffer les lauriers.
 
En effet,
 
- si le rsca gagne contre Bruges et fait ensuite un nul contre l'Antwerp alors que ses concurrents gagnent tous leurs autres matches : RSCA +4 (50pts) / Bruges +3 (49 pts) / Union +6 (49pts) : Anderlecht sera Champion
 
- si le rsca fait un nul contre Bruges et gagne contre l'Antwerp alors que ses concurrents gagnent tous leurs autres matches : RSCA +4 (50pts) / Bruges +4 (50 pts) / Union +6 (49pts)
Grâce au demi-point d'avance, le RSCA sera encore champion.
 
CQFD !
 
En langage mathématique, on peut donc énoncer ce surprenant théorème :  4/6 = 35
 
Ce n'est pas ce que l'on m'a appris à l'école mais ça me plait beaucoup !
 
Les effets de ce prodigieux théorème ne sont pas anodins.
 
Il y a en effet un monde de différence entre recevoir Bruges « sans être obligé de gagner » et sa contraposée !
C'est là un avantage tactique considérable et ce d'autant plus avec la philosophie très adaptative de Riemer.
 
C'est en réalité Bruges qui est obligé de venir gagner au Lotto Park et ce n'est pas une mince affaire.
Aussi surprenant que cela puisse paraître seul Courtrai y est parvenu cette saison…on ne sait toujours pas pourquoi ni comment ! Tant mieux !
 
En outre, quand on voit comment le grand Club a fini la rencontre face à l'Union, lisez plutôt, dans ses tout petits souliers que dans le confort de ses charentaises, il y a toutes les raisons de croire qu'un Lotto Park en fusion pourrait aider nos gladiateurs à les faire vaciller.
Le colosse de la Venise du Nord a en tout cas montré qu'il était loin d'être serein et indéboulonnable.
 
Quant à l'Union, pour entretenir l'espoir, il lui faudra aller battre le Cercle, détenteur actuel d'un ticket européen direct. Ce  ne sera pas la promenade de santé en bord de mer que d'aucuns augurent.
 
Dernière remarque amusante, Cercle-Union se joue ce dimanche à 13h30...et RSCA-Bruges à 18h30.
 
Au coup d'envoi du dernier topper de l'année, le Lotto Park connaîtra donc exactement pourquoi il va rugir...

Si l'Union a gagné chez le petit voisin de pallier du Breydel, le Sporting n'aurait alors que peu d'intérêt à se risquer à forcer la victoire.

Dans le cas contraire, je vous laisse imaginer à quelle température d'ébullition le chaudron du Parc Astrid sera chauffé...

Le diable lui même demanderait à ce qu'on ouvre les fenêtres...

Allez Sporting, Just Do It ! Showtime !

34 + 1 = 35

Bonne semaine pleine de rêves mauves.
 

Kargamel

Vous voulez réagir à ce post ? 
[email protected]

 
 
 

Source: © Source interne



Ce n'est pas possible de réagir sur des articles pour le moment. Nous sommes en train de changer le forum. Un nouveau système sera bientôt en ligne.