Les humeurs du Bomber. Le titre pour mes dix ans!

MERCREDI, 15 MAI 2024, 00:04 - Bomber
Anderlecht-Online No Image Found

OPINIONS Dix ans déjà !
Ce 12 mai, cela faisait exactement 10 ans que j'ai publié ma première humeur du Bomber. Que le temps passe vite !
Je sais que ces propos sont d'une banalité affligeante, mais c'est ainsi.
 

Pour cet anniversaire, nos Mauves m'ont offert une victoire qui pourrait se révéler capitale dans la course au titre, mais l'accouchement, qui semblait se dérouler en toute quiétude, s'est quand même terminé dans la douleur.
Alors que l'équipe avait tout en main pour se ménager une fin de rencontre dénuée de stress, c'est tout le contraire qui se passa après la réduction du score par les Limbourgeois. Très sincèrement, j'ai sué des gouttes comme des petits pois lors des dernières minutes et j'appréhendais le moment où une fois de plus Genk allait nous faire la nique.

Depuis la soirée de dimanche, un autre événement majeur dans la course aux lauriers nationaux s'est déroulé lundi soir au Jan Breydelstadion.
Le résultat que tout supporter du Sporting qui se respecte pouvait espérer s'est en effet concrétisé même s'il fallut attendre les dernières minutes de jeu pour voir l'Union revenir à égalité des Gazelles.
Le pire donc été évité, à savoir une victoire de Bruges qui aurait permis aux Boeren d'être sacrés à l'ombre de Saint-Guidon en cas de succès dimanche prochain.
Il suffira donc de battre les Blauw en zwart et que l'Union ne s'impose pas au Cercle pour remporter le 35ème titre dès le weekend prochain. J'ai délibérément usé du verbe "suffire" qui ne fait jamais partie de mon vocabulaire sauf si je l'utilise de manière humoristique ou ironique. En effet, avant de s'intéresser au résultat réalisé à Bruges par les jaunes et bleu, il conviendra d'être à même de marquer un but de plus que notre adversaire du jour et ce sera tout sauf une sinécure. Même si la blessure de Thiago constitue une tuile pour les Brugeois, il est indéniable que le Sporting perd ses cadres semaine après semaine que ce soit suite à une blessure ou en raison d'une suspension. Cette fois, c'est Delaney qui s'ajoute aux Vertonghen, Hazard, Ashimeru et Verschaeren, certes revenu de nulle part dimanche, mais qui a déjà été contraint de quitter ses coéquipiers à la mi-temps contre Genk.

Il faut avoir l'honnêteté de le reconnaître, Bruges a été très impressionnant au cours des playoffs et toute l'équipe anderlechtoise devra être à 110% de ses possibilités pour espérer rafler la mise.
Les Mauves peuvent y arriver, mais il faut être conscient que la moindre erreur risquera de se payer cash. Nous avons été gâtés durant 70 ans (1947-2017) en étant champions un an sur deux en moyenne. La plus longue période sans titre a duré 7 longues années (1974-1981), mais elle fut émaillée par 3 finales de coupe d'Europe dont 2 victoires.
Le point commun avec l'actualité, c'est que cela fait 7 ans que le RSCA a gagné son dernier championnat, mais cette absence de trophée national n'a pas été compensée cette fois par des victoires européennes. Ce fut tout le contraire avec une épouvantable descente aux enfers, dont la 11ème place du défunt championnat constitua le point d'orgue.

Gageons que nos Mauves se videront les tripes et qu'ils seront prêts à mourir sur le terrain afin de ne pas battre le record du nombre d'années sans titre de champion.
Qui aurait pu imaginer il y a neuf mois que nous serions en tête de la compétition à seulement deux journées de son épilogue ?
Allez les gars un dernier effort et ce sera l'apothéose !
 

Source: © Source interne



Ce n'est pas possible de réagir sur des articles pour le moment. Nous sommes en train de changer le forum. Un nouveau système sera bientôt en ligne.