3 classes d'écart entre Anderlecht et Dortmund ! (0-3)

MERCREDI, 1 OCTOBRE 2014, 22:38 - VanRicoh
Logo Anderlecht-Online

Après une année d’attente, le Sporting d’Anderlecht reçoit à nouveau la Champions League dans son stade Constant Vanden Stock. Pour ce rendez-vous, la grosse écurie allemande Borussia Dortmund vient se frotter aux Mauves.


Revenus avec un seul point au goût amer de leur déplacement au Galatasaray (1-1), les joueurs d’Anderlecht souhaitaient réitérer leur belle prestation d’il y a 15 jours.

A l’occasion de cette 2ème journée de Champions League, Besnik Hasi a aligné Proto, de retour de suspension, ainsi que Praet et Nuytinck rétablis pour cette rencontre. Najar était à nouveau préféré à Colin au back droit.

Trois minutes à peine après le coup d’envoi de la rencontre, Kagawa passa subtilement le ballon au-dessus de la défense Anderlechtoise pour Immobile qui crucifia Proto. Les Allemands montrèrent d’emblée que chaque erreur se paie cash en Champions League.

Suite à ce coup de massue sur la tête, les Mauves se firent refuser un but sur un hors-jeu inexistant de Mitrovic. Praet s’offrit également une belle possibilité seul face au gardien mais buta sur ce dernier.

Aubameyang et Immobile passèrent eux aussi près de doubler la marque pour Dortmund. Les arbitres refusèrent également un but sur hors-jeu pour les visiteurs.

Après une mi-temps assez ouverte, le Borussia rentra aux vestiaires avec l’avantage au marquoir en ayant démontré qu’il restait une grande équipe européenne malgré quelques soucis dans leur championnat domestique.

Plutôt tétanisés durant la majeure partie de la rencontre, les Anderlechtois sortirent tout de même la tête de l’eau pour presser avec plus d’envie les hommes de Klopp. Malgré cette pression plus intense, les Mauves ne se créèrent pas de grosses opportunités.

Les Allemands doublèrent leur avance à vingt minutes du terme du match. Ramos, fraîchement monté au jeu, coupa parfaitement le centre de Pizscek pour tromper Proto au premier poteau.

La frappe de Mitrovic, si peu en verve en Champions League, heurta le montant de Weidenfeller. Pire, le Borussia Dortmund enfonça le clou grâce à un doublé de Ramos qui se joua facilement de la défense Anderlechtoise.

Au coup de sifflet final de l'arbitre, la résignation était présente sur tous les visages des joueurs d'Anderlecht. La conclusion ne fut pas compliquée à tirer: le Sporting d'Anderlecht ne fait pas le poids face aux grosses écuries européennes.

Score final: 0-3
Buts: 3’ Immobile (0-1), 69’ 79’ Ramos (0-2,3)

Anderlecht: Proto, Najar, Mbemba, Nuytinck, Deschacht, Conté (74’ Acheampong), Defour, Tielemans, Praet, Suárez (82’ Cyriac), Mitrović (82’ Kabasele)
Dortmund: Weidenfeller, Piszczek, Subotic, Sokratis, Schmelzer, Bender (82’ Hümmels), Kehl, Aubameyang, Kagawa, Großkreutz (65’ Ramos), Immobile (72’ Durm)

Cartons jaunes: Suarez
Cartons rouges: /

Stade: Stade Constant Vanden Stock
Arbitre: Paolo Tagliavento



anderlecht-online forum