Anderlecht gange

MARDI, 25 NOVEMBRE 2003, 23:21 - Michaël
Logo Anderlecht-Online

Le RSC Anderlecht s'est imposé 1-0 face à l'Olympique lyonnais, mardi, dans le cadre de la 5e journée du 1er tour de la Ligue des Champions (groupe A).

Hugo Broos obligé de changer ses batteries à la suite de la suspension d'Aruna Dindane, alignait une équipe remaniée sans Glenn De Boeck dans l'axe central de la défense et avec Pär Zetterberg aux côtés de Bassegio, dans l'entre-jeu, Ivica Mornar étant pointé à la tête de l'attaque. Paul Le Guen, de son côté, faisait confiance à Réveillère en lieu et place d'Eric Deflandre et le gardien de l'équipe française espoir, Christophe Puydebois, remplaçait Coupet, blessé, dans les buts.

La technique et la vitesse d'éxécution de l'équipe rhodanienne leur donnait l'avantage dans le premier quart d'heure, avec notamment des essais sur tirs de Luyindula et de Govou (18e et 15e), tous deux bien interceptés par Zitka. Les Anderlechtois, après un début très imprécis, rentraient enfin dans la partie et inquiétaient Puydebois par le biais de Mornar qui du bout du pied reprenait un centre de Kolar (19e), très remuant sur son flanc gauche.

L'attaquant croate des Mauve et Blanc, fort actif tout au long de la rencontre, se retrouva dans tous les bons coups. Après un contre lyonnais qui vit l'envoi de Myindula repoussé par le poteau anderlechtois, Mornar adressa successivement (32e et 35e) des centres 4 étoiles non mis à profit par Wilhelmsson et Tihinen. Le score au repos (0-0) reflétait néanmoins bien la physionomie d'une première mi-temps bien partagée.

Après la reprise, sans changement de part et d'autre, les Anderlechtois reprirent d'emblée la monopolisation du ballon, avec un Vincent Kompany, magistral au centre de sa défense. Celui-ci, à la relance combina parfaitement avec Wilhelmsson à la 65e. Le Suèdois pénètra dans le rectangle et servait de près Bassegio dont la reprise était superbement sauvée par le gardien français. Cinq minutes plus tard, à nouveau Mornar, toujours aussi généreux dans l'effort, centrait de la gauche. Son ballon légèrement dévié, atterrissait sur la tête du Finlandais Tihinen, esseulé, qui trompait Puydebois (1-0 à la 71e). Abattus, les Français ne renverseront plus la vapeur. Anderlecht tenait sa revanche sur le champion de France et leader du groupe et engrangeait ainsi sa deuxième victoire en ligue des Champions. Avec 7 points, les Mauves se relancent pour le 2e tour de la ligue des Champions avant de se déplacer, dans quinze jours, au Bayern de Munich.

But: Tihinen (71e)
Arbitre: Messina (Ita)

Anderlecht: Zitka - Zewlakow (Hendrikx 67e), Kompany, Kolar (Iachtchouk 89e), Deschacht, Wilhelmsson, Hasi, Baseggio, Tihinen, Zetterberg (Vanderhaeghe 87e), Mornar

Lyon: Puydebois - Réveillère, Edmilson, Müller, Malouda, Juninho, Diarra (Carrière 74e), Berthod (Caçapa 80e), Luyindula, Govou, Elber.



anderlecht-online forum