Anderlecht, battu, garde un petit espoir pour le retour (3-1)

JEUDI, 10 MARS 2016, 20:49 - VanRicoh
Logo Anderlecht-Online

MATCHS - SITE Dans le cadre des 1/8e de finale aller de l’Europa League, le Sporting d’Anderlecht se déplaçait en Ukraine pour affronter le Shaktar Donetsk.

Après s’être défait de l’Olympiacos en 1/16e, les Mauves s’attaquaient cette fois-ci à un nouveau gros morceau à l’échelle européenne. Dans un contexte difficile (le match se jouait à Lviv et non à Donetsk), les « locaux » s’érigeaient tout de même comme favoris pour cette rencontre.

Ebranlé par sa direction, Besnik Hasi a effectué différents changements dans sa composition. Büttner et Djuricic se retrouvèrent sur le banc. Deschacht fut donc décalé au back gauche et Nuytinck prit place au centre de la défense.

Les premières minutes de la rencontre étaient Ukrainiennes. Avec l’aide de leur public, le Shaktar poussa Anderlecht dans ses seize mètres. Cependant, après une belle occasion d’Acheampong, ses coéquipiers se ressaisirent et essayèrent de combiner… pendant cinq minutes.

Après vingt minutes de jeu, les Belges lâchèrent et les Ukrainiens ouvrirent le score. Une relance ratée de Defour et les joueurs adverses obligèrent Proto à effectuer un arrêt. Seulement, la seconde frappe de Taisonne laissa aucune chance au portier qui dût s’incliner.

À peine deux minutes plus tard, Kara commit une erreur grotesque qui, sans un sauvetage miraculeux de Nuytinck sur la ligne, aurait pu se transformer en but. Sur le corner qui suivit, la défense complètement désorganisée d’Anderlecht laissa Kuchnerplanter sa tête dans les filets de Proto. 2-0.

Après ce nouveau goal, ce fut la débandade. Le Sporting coula et les Belges furent complètement écrasés. Sans Proto, l’addition aurait pu être bien plus salée. Le Shaktar toucha même le poteau.
De retour des vestiaires, Steven Defour frappa et obligea le gardien adverse à s’étendre pour la 1ère fois de la rencontre. Les Ukrainiens reculèrent et laissèrent la possession de balle aux Bruxellois.

À vingt minutes du terme, le coach Hasi injecta de nouvelles forces et, à peine une minute plus tard, cela paya. En effet, Ibrahima Conté, joueur oublié, centra au deuxième poteau et notre nouveau Mister Europe, Franck Acheampong, surgit de la deuxième ligne pour placer sa tête hors de portée de Pyatov.

Revenus de nulle part, les Mauves se relancèrent. Sans pitié, le Shaktar Donetsk fit preuve d’un sang-froid caractéristique aux pays de l’Est pour éteindre les espoirs Belges. Sur corner, Eduardomarqua le 3ème but de son équipe.          

Malgré ce résultat négatif, Anderlecht garde toujours un mince espoir de qualification grâce à ce petit but marqué à l'extérieur.
                                                                                                                                                   
Le match retour aura lieu dans une semaine (17/02) à Bruxelles. Entre-temps, Anderlecht recevra Courtrai ce dimanche pour la dernière journée de la phase régulière du championnat.

Score final : 3-1
Buts : 21’ Taison, 24’ Kucher, 68’ Acheampong (assist Conté), 79’ Eduardo
 
Anderlecht : Proto, Deschacht, Kara, Nuytinck, Najar, Badji (74’ Tielemans), Defour, Suárez (67’ Djuricic), Praet (67’ Conté), Acheampong, Okaka
Shaktar Donetsk : Pyatov, Srna, Kucher, Rakitskyy, Ismaily, Malyshev, Kovalenko, Marlos (74’ Wellington Nem), Eduardo (87' Dentinho), Taison (46’ Bernard), Ferreyra
 
Cartons jaunes : Badji 54’, Kara 87'
Cartons rouges : /
 
Stade : Arena Lviv (UKR)
Arbitre : Artur Dias (POR)



anderlecht-online forum