"Anderlecht est mon club"

MARDI, 8 OCTOBRE 2019, 16:18 - La Panthère Mauve
Logo Anderlecht-Online

INTERVIEWS Le ton était donné en début d'après-midi au Lotto Park, lorsque Franky Vercauteren a du justifier son choix de quitter OHL et d'accepter la proposition des Marc Coucke et Michaël Verschueren : "Anderlecht est mon club"a-t-il lancé au parterre de journalistes.

Les ambitions sont évidemment différentes à Bruxelles, et le nouvel entraîneur voit son retour à Neerpede comme une amélioration.

Ma collaboration avec Kompany ?

"J'ai une vision et une façon de faire les choses. Tout le monde demande du temps, mais vous n'en avez pas à Anderlecht. Il nous faut encore quelques jours pour tout voir. Mais il est clair que la philosophie est connue et je ne vais pas changer cela. Ici et là quelques petits ajustements vers l'efficacité"

Un entraîneur qui décide en fin de compte

"Pour moi, le choix de la sélection, c'est un travail d'équipe. Avec les capacités des entraîneurs qui m'entourent, c'est tout à fait logique. Je consulterai certainement mes assistants et après cela, il y a un entraîneur qui décide. Qui c'est, c'est clair maintenant. Derrière ce choix, tout le monde doit s'y rallier."

Quelle sera la répartition des tâches, avec Kompany ?

" Cela n'a pas encore été entièrement discuté. Dans le football, il faut saisir toutes les occasions de montrer ce que l'on peut faire. C'est ce que nous allons nous efforcer de faire. L'entraînement est assurée par les coaches sur le terrain. J'observe et je ferai mes remarques. Ensuite, on s'assoit ensemble. Je n'ai eu qu'une petite discussion avec Simon Davies. Pas encore avec les autres. C'est la mission pour les prochains jours."

Un football plus réaliste?

"J'ai l'ADN d'Anderlecht, vous me connaissez quand même ? Chaque entraîneur veut bien jouer et gagner. Mais chaque entraîneur doit aussi être capable de mal jouer et de gagner. Dans certains cas, nous devons être plus réalistes. Mais je ne ressens du plaisir que dans la beauté du football. Si la manière n'est pas bonne, je n'apprécie pas non plus."

"Donner confiance aux joueurs présents"

Faut-il encore apporter de la qualité au noyau? "En fait, chaque club doit y travailler dès le premier jour. Mais on ne peut rien faire avant janvier. Je ne dis pas qu'on ne devrait rien transférer, bien sûr. Maintenant, nous devons donner confiance aux joueurs qui sont là"

Source: HLN



anderlecht-online forum