L'objectif de Vandenhaute : "redevenir le numéro 1 en Belgique"

MERCREDI, 21 AVRIL 2021, 09:06 - La Panthère Mauve
Anderlecht-Online No Image Found

INTERVIEWS L'idée derrière la Super League rappelle - à un niveau moindre, il est vrai - les arguments des partisans d'une BeNeLiga. Le président d'Anderlecht, Wouter Vandenhaute a réagi à cette question dans l'émission Extra Time. Bien qu'il soit resté prudent.

"Je pense que c'est juste le début d'une lutte de pouvoir où les grands clubs ont déterminé leur position de départ. C'est finalement une question de pouvoir et d'argent." 

"Une déclaration a été faite par le reste du monde du football : 'nous ne voulons pas de ça'. Espérons que quelque chose de mieux en ressortira
."

"Le monde du football réfléchit à la manière dont il va s'organiser dans les prochaines années. Il y a maintenant un plan sur la table de l'UEFA qui inclut la Conférence League et je pense aussi  honnêtement que ce n'est pas le meilleur système."

"Soyons honnêtes. En Belgique - mon propre club en premier lieu - nous n'avons pas été compétitifs en Europe au cours des 25 dernières années, à quelques exceptions près. Ceci est en contraste avec l'équipe nationale. Des équipes compétitives de petits pays, alors vous parlez de l'Ajax ou du Porto."

"Un bonne deuxième ligue européenne, ça ne me dérange pas tant que ça. J'espère que les meilleurs clubs des pays traditionnels du football comme les Pays-Bas, la Belgique, le Portugal ou l'Écosse pourront encore avoir leur mot à dire en Europe"

Différence avec la BeNeLiga ?

La Super League est similaire à l'idée derrière la BeNeLiga. Certains clubs se séparent parce qu'ils peuvent générer plus d'argent ailleurs. Selon Wouter Vandenhaute, la différence réside dans le caractère fermé de la Super League.

"En tant que président d'Anderlecht, je suis très favorable à la BeNeLiga et on peut dire que des clubs comme Zulte Waregem ou Courtrai sont dans la même position dans la discussion sur la BeNeLiga que nous le sommes vis-à-vis des meilleurs clubs européens de la Super League."

"Que de nouveaux formats soient envisagés, je peux m'en accommoder. Ce qui me pose problème, c'est qu'un système fermé ne fait pas partie de l'esprit sportif européen." 

"Les Américains voient le sport différemment. N'oubliez pas que de nombreux clubs de haut niveau sont détenus par des propriétaires américains, des fonds d'investissement, etc." 

Revenir au Top en Belgique

"Mais je vais être honnête. Le premier objectif d'Anderlecht est de redevenir le numéro 1 en Belgique et ensuite de faire un pas en avant. De l'histoire européenne, nous en sommes loin pour le moment, car nous voulons d'abord reconstruire le club."



 

Source: Sporza



anderlecht-online forum